Greffe FUT

 

En France, il existe à peu près 25 millions de personnes touchées par la chute des cheveux appelée aussi alopécie, et ce tous âges confondus. Plus la chute commence tôt, et plus elle va évoluer très rapidement, avec très souvent des répercussions psychologiques. Pour remédier de manière définitive à ce problème qui serait plus d’ordre esthétique, certaines personnes choisissent d’investir dans une greffe de cheveux ou implants capillaires qui consiste à utiliser ses propres cheveux prélevés généralement à l’arrière du cuir chevelu près de la nuque et à les réimplanter sur les zones à densifier du fait qu’elles sont dégarnies.

Greffe de cheveux FUT : Principes de base

Le principe de base d’une greffe de cheveux FUT est le même que celui des autres techniques de d’implantation des cheveux. Pendant une greffe de cheveux FUT, le chirurgien chargé de l’intervention va transférer les cheveux de la partie postérieure du cuir chevelu qui est une zone donneuse par définition, vers les zones dégarnies de l’avant et du dessus du crâne. Cette technique de greffe de cheveux se base sur le fait de prélever une bandelette sur la partie haute de la nuque parce que les cheveux de l’arrière du crâne sont différents, au sens génétique du terme. Le prélèvement d’une bandelette va laisser une légère cicatrice de 1 mm de largeur. Elle sera totalement invisible, car elle est effectivement noyée dans la chevelure. Quand plusieurs séances de greffes sont réalisées, la nouvelle bande sera extraite de façon à reprendre l’ancienne cicatrice.

Le médecin va procéder par la suite à la découpe très fine de la bandelette à l’aide d’un microscope pour éliminer le maximum de peau en surface ainsi que la graisse de la profondeur et le tissu conjonctif situé entre chaque follicule. Des expériences comparatives ont été menées sur les taux de croissance en fonction des techniques de découpe. Ainsi avec les meilleures techniques et l’usage du microscope, le nombre de greffons à transférer est compris entre 6000 et 10. 000.Tout gaspillage ou perte est dramatique car il en découle un très mauvais résultat. Ceci a pour conséquence d’hypothéquer la réussite des greffes suivantes en épuisant inutilement la zone donneuse.

Les différentes étapes de la greffe de cheveux FUT

IL existe 5 étapes opératoires destinées à mener la procédure de greffe de cheveux FUT. Chaque étape est tout aussi importante que les autres et peut influencer le résultat de la greffe.

Greffe FUT 1ère étape : la préparation à l’intervention

Pour la greffe de cheveux FUT les cheveux de la zone donneuse doivent avoir quelques centimètres de longueur et uniquement les cheveux sur la partie prélevée doivent être tondus.

Le fait de vérifier la densité et la surface de la bandelette va vous permettre de calculer le nombre approximatif de greffes que le chirurgien va pouvoir récolter sur la bandelette.

Greffe FUT 2ème étape : le prélèvement de la bandelette

La bandelette va être découpée et isolée du cuir chevelu du patient. Une fois isolée, la bandelette est tout de suite prise en charge par les assistantes qui vont extraire les greffes.

Le chirurgien commence immédiatement le travail de suture pour refermer le cuir chevelu. Le spécialiste de l’intervention réalise souvent un plan interne puis un plan externe (double suture). Le bord inférieur est biseauté de manière à réaliser la suture trichophytique.

Greffe FUT 3ème étape : Une isolation pour chaque greffe

Avec des micro-pinces et des scalpels, les follicules seront séparés, isolés, et triés en fonction de leur nombre de cheveux par greffons. Chaque assistante pourra trier et sélectionner entre 500 et 800 greffons par opération. Chacun est ensuite déposé dans du sérum physiologique et / ou dans un mélange de PRP et sérum physiologique. Par la suite le médecin peut commencer la procédure d’incisions et implantation qui est la même en FUE ou FUT.

Greffe FUT 4ème étape : Les incisions dans la zone receveuse

Avec des lames coupées à la taille des unités folliculaires, le praticien va dessiner la nouvelle chevelure à l’aide de micro-incisions dans la zone à greffer. Les lames sont coupées et préparées pour chaque patient. Elles sont à usage unique.

C’est précisément pendant cette étape que des facteurs décidant du résultat de la greffe de cheveux réalisés et qui sont :

  • L’angle du cheveu
  • La répartition
  • La densité

L’étape des incisions détermine le design de la greffe de cheveux.

Greffe FUT 5ème étape : placement des greffes dans les incisions

Chaque greffe de 1,2 et 3 cheveux qui auraient été préalablement séparés et triés, seront maintenant insérés dans chaque incision. Cette étape se réalise souvent à plusieurs mains et il pourrait y avoir jusqu’à 3 personnes qui travailleraient en même temps et insérer les greffes sur le cuir chevelu du patient. Les greffes vont maintenant se ré-oxygéner puis se reconnecter à la vascularisation du patient.

L’opération de greffe de cheveux FUE est donc terminée à ce stade. Va donc commencer par la suite l’attente pour la repousse. Les patients profitent de leur résultat 7 à 8 mois après, mais au moins 12 mois sont nécessaires pour la repousse complète, et jusqu’a 15 à 18 mois pour l’épaississement des cheveux.

Greffe FUT avant apres

Le postopératoire de la greffe de cheveux FUT

Après une dizaine de jours, les traces d’extraction vont s’estomper et la zone donneuse reprend son aspect normal au bout de 15 à 20 jours. Il faut généralement 15 jours pour que les rougeurs sur la zone receveuse s’éclaircissent.

Les patients pourront voir le résultat final après sept à huit mois, pour accélérer le processus l’on peut recourir à des traitements tels que le PRP, Minoxidil, Help Hair Shake. Bien que dans la majorité des cas il faudra attendre un an pour une repousse complète, et jusqu’à 15 à 18 mois pour un résultat optimal, lorsque les cheveux auront atteint leur épaississement maximum.